Jeudi 31 Décembre - De Kandy à Nuwara Eliya

Le centre-ville de Kandy s'organise autour de son lac créé en 1807 par le dernier souverain du royaume de Kandy. Les berges ont été aménagées pour la promenade ce qui permet de découvrir une faune inattendue: les monitas, sorte de lézards géants (voir photo). Sur le bord du lac se trouve également un temple qui renferme une relique très célèbre puisqu'il s'agit d'une dent de Bouddha. Le site est ultra-protégé depuis qu'en 1998 les Tigres Tamouls ont fait exploser une bombe qui endommagea le temple et fit plusieurs dizaines de victimes. L'endroit reste cependant très prisé des fidèles. La visite se fait au pas de course en essayant de trouver sa place dans le flot des pèlerins. Dommage, ce temple aurait mérité qu'on s'y attarde un peu plus longtemps.

Nous avons ensuite mis le cap vers Nuwara Eliya, petite station de montagne située à 2000m d'altitude qui connut son heure de gloire au 19ème siècle lorsque les anglais décidèrent d'y établir leur quartier d'été pour échapper à la chaleur étouffante de Colombo. A mesure que l'on grimpe, on sent la température qui diminue et le fond de l'air qui se rafraîchit. Arrivés en haut, on a perdu au moins 5 degrés par rapport à Kandy.

La route qui mène de Kandy à Nuwara Eliya n'est pas sans rappeler la route de Ooty à Munnar dans le Kérala. Très sinueuse, elle traverse de nombreuses plantations de thé, offre quelques points de vue intéressants sur les collines et permet d'apercevoir quelques belles cascades. Ceux qui emprunteront un jour cette route doivent s'arrêter au Ramboda Falls Hotel pour le déjeuner. Non seulement la nourriture est très correcte mais la terrasse offre un point de vue imprenable sur 3 magnifiques chutes d'eau. Il est même possible d'en approcher une de près en empruntant un petit chemin de terre qui part au bout de la première terrasse. Plusieurs usines de thé peuvent être visitées. Nous nous sommes arrêté chez Macwoods.

A Nuwara Eliya, nous avons visité le jardin botanique de Hakgala que je recommande également. Etabli en 1861, ce jardin très bien entretenu offre un dédale de petit chemins dans lequel il est très agréable de se promener. Nuwara Eliya est également connue pour fournir Colombo en légumes. Les paysans du coin ont sculpté les collines en paliers pour permettre de cultiver poireaux, courgettes, pommes de terre, betteraves et autres radis qui partent quotidiennement alimenter la capitale.

Le montage photo retrace pêle-mêle les différentes étapes décrites ci-dessus.


Samedi, départ pour Colombo, la capitale du Sri Lanka.

Mercredi 30 Décembre - Sigiriya & Dambulla

2 sites majeurs de la culture srilankaise au programme du jour.
D'abord, nous avons gravi le rocher de Sigiriya. 1200 marches parfois assez escarpées pour arriver au sommet de cette ancienne forteresse construite par le roi Kassapa au 5ème siècle après Jésus-Christ pour se protéger du retour de son frère qu'il avait illégitimement écarté du trône... En attendant, Kassapa vivait tranquillement dans son château entouré de nombreuses courtisanes dont il avait fait peindre les bustes sur la paroi rocheuse. Il en reste quelques unes magnifiquement conservées.
Le site est classé au patrimoine mondial de l'Unesco. En haut du rocher qui culmine à 370m, on a une vue exceptionnelle sur la région. L'endroit avait été conçu pour être inexpugnable. Je vous laisse lire l'article de Wikipédia si vous souhaitez savoir ce qu'il est advenu du roi Kassapa. Ici.

Ensuite, nous sommes allés visiter les grottes de Dambulla. Connu dès le 1er siècle avant JC, le site se compose de 5 grottes chacune renfermant de nombreuses statues de Bouddha ainsi que d'autres divinités de l'hindouisme. Le site est également classé au patrimoine mondial de l'Unesco.

Bon réveillon à tous !!

Mardi 29 Décembre - De Colombo à Kandy

Nous voici donc bien arrivés au Sri Lanka après un saut de puce d'1h20mn en avion. Nous avons retrouvé notre chauffeur à la sortie de l'aéroport et pris directement la direction de Kandy. En chemin, nous nous sommes arrêtés à Pinnawela pour visiter un refuge qui s'occupe de soigner et d'élever des éléphants orphelins ou blessés. Certains sont salement amochés pour avoir imprudemment posé une patte sur l'une des nombreuses mines abandonnées par les rebelles dans le Nord de l'île au temps de la guerre civile.
Le troupeau compte 67 éléphants. Chaque jour, le rituel du bain attire de nombreux touristes sur les bords de la rivière voisine. Aujourd'hui, nous en faisions partie...


PS: Nous envoyons un énorme bisou à Margot pour ses 3 ans. Son parrain, sa tata et ses cousins pensent bien fort à elle malgré les quelques 8000km qui nous séparent.

Lundi 28 Décembre - Sri Lanka, le programme

Après Noël, nous voici dans les préparatifs du voyage au Sri Lanka. Nous partons demain et y serons pendant 12 jours, avec une première partie plutôt orientée visites culturelles et une seconde partie relax en bord de mer. La météo ne s'annonce pas terrible d'après ce que j'ai vu. Chaud et humide, il va falloir faire avec.
Voici la carte de l'île (récupérée sur le site routard.com, merci à eux) avec en point rouge les endroits où nous allons séjourner et/ou que nous allons visiter.

Pour finir, un petit descriptif du séjour:

29/12/09: Arrival transfers Kandy via Pinnawela elephant Orphanage
En Route Visit The Elephant Orphanage In Pinnawela. This Orphanage Is The Home For About 60 Elephants, Out Of Which Some Are Baby Elephants Found Abandoned Or Orphaned In The Wild. They Are Being Cared, Fed And Trained By The Wild Life Authorities. The Best Time To Visit Is During The Feeding Times, When One Will Have The Opportunity Of Seeing The Baby Elephants Being Bottle-Fed. Also Could Accompany The Elephants To A River Close-By And See Them Having Their Daily Bath
Overnight stay at Chaaya Citadel - Kandy

30/12/09 : Breakfast at the Hotel - Kandy.
Morning proceed to Dambulla. Climb the Sigiriya. On completion visit Dambulla Temple. Continue to Kandy. On arrival do the city tour of kandy. Rest of the day at leisure
Overnight stay at Chaaya Citadel - Kandy

31/12/09 : Breakfast at the Hotel
In the morning visit the Temple of the tooth relic
Thereafter leave for Nuwara Eliya
En route visit a Tea Factory and Garden
Rest of the at leisure
Overnight stay at Grand Hotel (Golf wing) – Nuwara Eliya

01/01/10 : After breakfast do a city tour of Nuwara Eliya. 
Rest of the day at leisure
Overnight stay at Grand Hotel (Golf wing) – Nuwara Eliya

02/01/10 : After breakfast Leave for Colombo
Rest of the day at leisure
Overnight at Cinnamon Lake side - Colombo

03/01/10 : Breakfast at the Hotel
Thereafter do A City Tour Of Colombo,
Driving Through The Commercial Area Of The Fort So Named, Because Both The Portuguese And Dutch Had A Fort At This Point. Drive Passed Pettah A Noisy Oriental Bazaar With A Hotchpotch Of Humanity, Ancient Vehicles, Bargains, Mosques & Temples. Visit Hindu Temple & Drive Pass Jumi- Ul Alfar Jumma Mosque, Continue The Tour Through The Wolvendaal Dutch Church, Hultsdorf Law Courts, To The Residential Area Of Cinnamon Gardens And On To The Independence Square And Bandaranayake Memorial International Conference Hall. Also, Visit the Ceramics Corporation Showroom, Majestic City Shopping Complex, House Of Fashion, And The Odel Unlimited Dress Boutique
Overnight at Cinnamon Lake side - Colombo


04/01/10 : Breakfast at at the Hotel Leave for Bentota
Rest of the day at leisure By the beach
Overnight stay at Serendib Bentota - Bentota

05/01/10 to 09/01/10 : To Full day at leisure By the beach
Overnight stay at Serendib - Bentota

09/01/10 : After breakfast at the Hotel Transfer to the Airport.

Dimanche 27 Décembre - Shiva Temple

Ca fait 18 mois que nous sommes à Bangalore et 18 mois que j'entends parler du fameux Shiva Temple situé sur Old Airport Road (juste à côté du Total Mall). Bérangère y est déjà allé 4 fois avec ses copines ou la famille de passage. Hier, nous avons décidé d'aller y faire un tour.
Le temple est organisé comme un magasin Ikéa : on suit la file qui nous emmène dans tous les coins et les recoins. Petite différence avec Ikéa: on doit enlever ses chaussures à l'entrée...

Le temple est assez réputé. Les fidèles s'y pressent. Toutes les 10m, on s'arrête pour donner 10 roupies: une timbale remplie de pièces qu'il faut vider dans les petites urnes, un pot de lait qu'il faut verser sur une représentation phallique de Shiva, une bougie, sans oublier la visite de la galerie des horreurs... Bref, on ne s'y ennuie pas, même pour les profanes que nous sommes.


Une visite à recommander donc...

Samedi 26 Décembre - Ah qu'il est beau, le rickshaw !

Un évènement de la plus haute importance s'est produit à Bangalore il y a quelques semaines et voilà que je me rends compte que j'ai complètement oublié d'en parler sur le blog. Figurez-vous que les rickshaws ont changé de couleur ! Si !
Le renouvellement du parc nous fait découvrir petit à petit un modèle totalement différent du précédent: la carrosserie n'est plus noire mais verte ! J'ai fait un petit reportage photo cet après-midi et vous ai rapporté ce petit montage:

Question performances, ça laisse rêveur:
- Vitesse de pointe : 40km/h
- 0 à 30 km/h en 12s (à peu près)
- Consommation : 2.9l/100km
- Résistance aux chocs non évaluée (ça vaut mieux)
- Nombre max de passagers : 12. Si si !

En option: l'autocollant Ganesh sur l'avant ou l'autocollant Playboy sur le rétroviseur.

Pas en option: les problèmes de circulation engendrés par ces véhicules passe-partout qui en raison de leur faible vitesse réduisent considérablement la fluidité du trafic dans les centres-villes...

Vendredi 25 Décembre - Il est passé !!!

Vous le croirez si vous voulez mais figurez-vous que le père Noël nous a retrouvé en Inde !! Ce matin en nous réveillant, nous avons découvert les traces de son passage sous le sapin. Il est trop fort ce père Noël!


Nous vous souhaitons à tous un joyeux Noël et vous envoyons un peu de soleil de Bangalore.

Vendredi 17 Décembre - Merry Christmas !

Le père Noël à Bangalore, il a une sacré descente !!

Lundi 14 Décembre - Avant les fêtes

Et oui, les fêtes arrivent à grand pas mais chez nous le pas se fait moins ressentir.

Nous avons fait notre sapin de Noël le week-end dernier. C'est vrai que vue la chaleur on a du mal à croire que le père Noël va passer prochainement. Mais les enfants sont contents de sentir ce petit air de fête.

Malgré la chaleur nous sommes quand même tombés malades. Et oui après un bon rhume pour Thibaud, c'est maintenant à mon tour et à celui d'Augustin. Comme quoi il faut toujours se méfier. Cette légère baisse des températures le soir aura eu raison de nous.

Mais bon cela n'entame pas notre moral. Les vacances arrivent prochainement. Nous avons bouclé notre séjour pour le Srilanka. Départ le 29 décembre pour 11 jours. Et comme nous souhaitons commencer la nouvelle année du bon pied, Thibaud nous a préparé un petit week-end tout proche d'ici. Mais où, me direz vous ? Et bien pas loin, dans un endroit où vous souhaiteriez tous aller et que certains d'entre vous connaissent déjà. Indice: Le sable y est très blanc et la mer transparente. Alors.......? Et oui Les Maldives. Départ prévu le 23 janvier. Promis on vous racontera!!!


Sinon petite nouvelle, il y a eu la semaine dernière à l'école des enfants une journée sport avec remise de médailles pour les plus forts. Et bien notre Amandine est revenue avec une médaille de bronze sur le relais 4X50 mètres. Avec sa copine Emma, elles étaient fières comme tout de leurs prouesses. Quand on pense qu'elle a raté une médaille d'argent au lancer de balle de tennis à cause d'une stupide faute de pied... Antonin s'est également illustré au ramassage de petite cuillère (future discipline olympique)...

Sinon côté visite nous suivons notre cadence. Maman arrive début janvier pour 2 semaines avec nous, suivie de près par Sébastien et Romane qui arrivent le 12 févier pour passer l'hiver au chaud. C'est pour toutes ces visites que nous ne rentrons pas cette année, en effet quand la famille vient à vous, elle vous manque moins!!!

Pour certains les vacances approchent, pour les enfants c'est la dernière ligne droite et pour Papy Jacques les vacances définitives sont à la fin de la semaine. Alors bonnes vacances de Noël et bonne retraite.

Dimanche 6 Décembre - Sortie vélo autour de Whitefield

Quelques photos de ma balade dominicale en compagnie de mes amis John et Hugues. Comme vous le constaterez, ici il fait beau et chaud en ce moment. Je sais c'est injuste...

Dimanche 29 Novembre - Mysore Palace by Night

En rentrant de notre week-end à Wayanad, nous nous sommes arrêtés sur les Grands Boulevards pour voir les vitrines de Noël des grands magasins. Le thème de cette année était "Les palais de Maharadjas". Voici quelques photos:

Vous aurez bien évidemment reconnu le palais de Mysore recouvert de plus de 27000 ampoules qui s'illuminent de 19h à 20h tous les dimanches.

PS : Bon anniversaire à tonton Aurélien.

Samedi 28 Novembre - Wayanad, le bonheur… si je veux !!

Et non, nous n'étions pas au club Méd ce week-end mais certainement dans un des endroits les plus tranquilles d'Inde. Partis aux aurores vendredi matin, nous avons rejoint la ville de Talapoya dans le Nord du Kerala sur le coup de 13h. Là, une jeep nous attendait pour parcourir les 7 derniers kilomètres nous séparant de notre retraite. D'abord sceptiques, nous avons vite compris pourquoi on nous avait conseillé de laisser l'Innova sur place… Un chemin cahoteux nous emmena vers notre bout du monde. Pas une maison à des kilomètres à la ronde, juste la montagne et la nature autour de nous. Un sentiment d'isolement accentué par le fait que nous n'avions même plus de connexion GSM (mais comment est-ce possible ?). Bref, 2 jours coupés du monde avec pour seule activité la randonnée et la sieste. Les enfants ont bien marché, petit Gustin a bien profité de épaules de papa (aïe!). On nous avait promis une nature exubérante avec des animaux partout: tigres, éléphants, écureuils volants,… On a bien vu la nature exubérante mais question animaux, mis à part des singes, un serpent et quelques crottes de tigres (avec les poils de biche dedans), c'est resté plutôt tranquille. Pas grave, on a bien profité quand même. Comme les collines sont recouvertes de plantations, Bérangère a pu réviser ses cours de botaniques: cardamome, thé, café, poivre, clémentine, vanille…
Je recommande l'endroit à ceux qui veulent passer quelques jours au vert dans le Kérala. Avec des enfants plus grands, c'est encore mieux car il y a des chemins pour des randonnées un peu plus longues où on part pour la journée.


Pour trouver: taper Fringe Ford Wayanad sur google. Si vous avez la chance comme nous d'être les seuls clients du week-end, vous ne le regretterez pas. J'allais oublier: les repas sont faits sur place par un couple de Kéralais qui cuisinent uniquement des fruits et légumes du coin (donc bio).

Jeudi 26 Novembre- Happy Thanksgiving !

La communauté américaine étant assez nombreuse à Bangalore, il va de soi que l'on fête aussi Thanksgiving ici. De nombreux restos chics de la ville proposent de passer cette soirée à manger de la dinde et de la citrouille indienne. Nous attendons de voir ce que cela va donner... Pour nous ce sera une grande première. Nous tentons l'expérience avec 10 autres français; histoire de ne pas trop nous sentir dépaysés et aussi 3 canadiens pour pouvoir justifier notre déplacement (ils se reconnaitront).

Fêter Thanksgiving avec des français et des canadiens dans un resto italien en Inde il y a vraiment de quoi se perdre vous ne trouvez pas ?

Dimanche 22 Novembre - Il fait rebeau !!

Ca avait commencé la semaine dernière par de timides éclaircies qui laissaient présager une amélioration de la météo. Aujourd'hui le soleil avait vraiment décidé de s'imposer dans le ciel de Bangalore et franchement, ça fait du bien !!

Il faut dire que cela faisait presque 3 semaines qu'on se trainait un temps pourri. 3 cyclones consécutifs ont heurté les côtes de l'Inde du Sud: 1 à Madras, 1 à Goa/Mumbai et 1 à Kanyakumari (où nous étions il y a 2 semaines). Pas de cyclone à Bangalore mais des pluies assez intenses et continues. Un vrai temps de chien !

En parlant de Kanyakumari, j'avais oublié de poster la trace de notre séjour dans les précédents messages. La voici:

Espérons que le temps se maintienne car le week-end prochain nous partons en expédition pendant 3 jours dans la réserve nationale de Wayanad (dans le Nord du Kérala). Si vous nous cherchez, on sera  :-)

Lundi 16 Novembre - Un peu d'AIDS pour les enfants....

Depuis que mon petit Gustin coule des jours paisibles chez Neev, j'ai décidé de m'occuper d'enfants qui, une fois n'est pas coutume, ne sont pas les miens.

En effet depuis septembre j'accompagne mes copines dans une école près de chez nous qui accueille en internat des enfants atteints du sida.

Ces enfants âgés de 3 à 12 ans, orphelins pour la plupart, sont trouvés ici et là dans la ville (dans les gares ou les parcs), errants faute de structure pour les accueillir. Certains ont de la famille, d'autres sont là avec leurs frères et sœurs et quelques-uns ont encore leurs parents dans des villes éloignées ou bien dans l'établissement d'à côté attendant une fin très proche.
Beaucoup d'entre eux ont un passé très lourd: violence, manche, vol et même prostitution. L'entrée dans cette école est pour eux une perspective de vie meilleure.

En effet, ils y sont logés (maintenant il y a des lits pour tout le monde), nourris (pas trop mal à notre grande surprise), scolarisés et surtout soignés. Le directeur de l'école nous affirme que ces enfants ont une espérance de vie de 45 ans environs. Le problème est que nous ne savons pas encore qui prend le relai pour les médicaments une fois les 18 ans atteints.

Je vais donc 2 fois par semaine dans cette école pour faire quelques activités avec eux. Cela va de la lecture à l'écriture en passant par des ateliers manuels (fabrication de lampions, bougeoirs, pendules....) et aussi de temps en temps des gouters avec du pain et du Nutella ou bien des sorties dans des parcs ou chez Décathlon qui leur prête leurs structures de jeux.

Ces enfants sont adorables. A chaque fois que nous arrivons c'est la fête. Ils sont là à nous tenir la main, se caressant la joue, un sourire énorme sur le visage. Tous sont en forme, respirant la joie de vivre. Nous n'avons pas du tout l'impression d'avoir à faire à une soixantaine d'enfants malades.

Je ne peux malheureusement pas vous montrer de photos. L'ONU soutenant cette école, c'est strictement interdit.

Nous approchons du 1er décembre, journée mondiale du Sida. Alors, pourquoi ne pas avoir une petite pensée pour eux ce jour-là ?

Dimanche 8 Novembre - Où manger à Bangalore (épisode 4) ?

Voilà encore une bonne bonne adresse à partager dans Bangalore : Le Benjarong. C'est un resto Thai situé sur Ulsoor Road, au 2ème étage d'un immeuble discret (l'entrée se fait par un ascenseur qui vous amène directement dans la salle du resto).

Dans une ambiance calme et cosy, on vous servira une nourriture Thai authentique : poisson ou poulet accompagné d'herbes Thai, de basilic, de citron, sans oublier la célèbre soupe Tom Yam (attention ça pique !)

Un endroit vraiment sympa pour se retrouver entre amis.

Jeudi 5 Novembre - Mon voyage, par Chloé.

Après 10 heures d'avion, nous étions super contents d'arriver à Bangalore, nos super-vacances allaient pouvoir commencer. Tata est venue nous chercher avec Amandine et Antonin . Nous avons rencontré Ameen, le driver. Il est très gentil. Pendant notre voyage en voiture nous avons vu plein de choses, étranges ou insolites, même des petits singes. Une heure plus tard, nous sommes arrivés chez Tata. Nous avons été un peu au forum (centre commercial) juste à côté.

Pendant la première semaine nous avons faits beaucoup de choses : Nous sommes allés au Shiva Temple. J'ai beaucoup aimé. Il y avait là-bas une grande statut de Ganesh à côté de son animal véhicule, Michouka, une petite souris et une statue 3 fois plus grande de Shiva, le dieu destructeur, au troisième oeil. Son animal véhicule est Nandhi, une vache. Tata nous a raconté pleins d'histoires sur les dieux indiens. Je me rappelle de tout mais c'est trop long à écrire, vous n'aurez qu'à aller voir sur Wikipédia, comme elle. Nous sommes aussi allés à City Market, le marché avec plein de fleurs mais sans viandes, ni poissons, c'était super joli. Nous avons mangé au palace de Bangalore : le Leela, un superbe hôtel . Et avons fait du shopping chez Mother Earth, c'était super bien.

Le vendredi nous avons pris l'avion tous les neuf vers la pointe de l'Inde. Un trajet court (1 heure) et une magnifique vue par les hublots. Nous sommes arrivés dans un très joli hôtel à Kovalam Beach mais impossible de se baigner, les vagues étaient trop grosses. Nous avons donc tous fait un petit plouf dans la piscine. Nous avons visité un village de pêcheurs et marché sur la plage où de bonnes et mauvaises surprises nous attendaient : un gigot de chien et un rat mort sur la plage et notre rencontre inattendue avec l'un de ces poissons ballons, ceux qui gonflent quand ils se sentent attaqués comme dans Nemo et de magnifiques coquillages que nous nous sommes empressés de ramasser. Nous avons assisté à une scéance de pêche sur la plage où une cinquantaine d'hommes tiraient depuis des heures un immense filet pour au final récolter de minuscules maquereaux, des méduses et deux ou trois poissons perroquets. Nous sommes allés dans un palais tout en bois et dans un temple en pleine nuit. Le point noir de ces balades fut les escortes de personnes pauvres nous suivant en nous demandant de l'argent. Nous sommes rentrés le lundi.


Nous sommes allés au Russel Market, le deuxième grand marché de Bangalore. Nous avons commencé par aller voir la viande : ça sentait très mauvais et le poisson aussi, les conditions d'hygiène étaient à zéro, des aigles faisaient des piqués pour pouvoir attraper des morceaux de viande et nous avons même vu un rat. Nous avons mangé dans le Hard Rock Café de Bangalore, c'était très bon. A part ça nous avons fait quelques magasins et beaucoup de voiture car il y a plein d'embouteillages, on roule n'importe comment, à n'importe quelle vitesse et on double n'importe qui. Mais il y a tellement de choses à voir qu'on ne s'en rend même pas compte. Chez tata il y a des perruches et des écureils, c'est trop mignon !

dommage que je parte samedi,
bisous à tous le monde
Chloé

Dimanche 1er Novembre - Carte postale de Kanyakumari

Aujourd'hui, direction Kanyakumari ! Cette ville est réputée pour plusieurs raisons. D'abord, c'est la ville la plus au sud de l'Inde. Ensuite, il y a 3 mers qui s'y rencontrent: la mer d'Oman à l'ouest, la mer du Bengale à l'est et l'océan Indien au sud. Enfin, c'est ici qu'une partie des cendres du Mahatma Gandhi furent jetées dans l'océan. Tous les ingrédients pour en faire un lieu symbolique pour les indiens qui y affluent en nombre, surtout le soir pour admirer le coucher du soleil.
Nous n'avons pas manqué à la tradition de la photo souvenir. Pour la petite histoire, elle a été prise depuis un petit ilot situé à 500m de la côte sur lequel a été érigé un mémorial en l'honneur d'un philosophe indien nommé Vivekananda.

Samedi 31 Octobre - Kovalam

Après 10 jours passés dans le Rajasthan, nous avons mis le cap au sud pour le week-end. Plein sud même puisque nous avons posé nos valises à Kovalam dans le Kerala, seulement 75km au nord de Kanyakumari, la ville la plus septentrionale d'Inde que nous visiterons demain.

Nous avons profité de cette journée de samedi pour essayer d'aller un peu au contact de la population du coin essentiellement composée de pêcheurs. Ce matin, sur la plage qui borde notre hôtel, nous avons assisté à la remontée des filets de pêche. Un spectacle haut en couleurs, en invectives et surtout en transpiration. Une cinquantaine de personnes se sont acharnées pendant plus d'une heure à ramener sur la plage un immense filet. Au final, seulement quelques kilos de maquereaux mélangés à des tonnes de méduses... Un bien maigre butin pour un tel effort. Les pêcheurs avec qui nous avons discuté nous ont affirmé que les filets étaient beaucoup plus garnis la semaine dernière…


En fin de journée, nous sommes allés nous balader à Vizhinjam, un petit village de pêcheurs à 5km de notre hôtel. Une balade que je qualifierais de pittoresque. On reste partagés entre le côté carte postale de ces barques en bois posées sur le sable et le dénuement des huttes en palme dans lequel vivent ces gens. Par moment, on a même l'impression de se trouver un peu comme un cheveu sur la soupe. Non pas que l'on ressente une quelconque animosité de la part des villageois mais clairement notre passage leur semble un peu insolite. Sur les hauteurs du village, nous avons assisté à un magnifique coucher de soleil sur l'océan indien.


Dimanche 25 Octobre - Les Visiteurs 3

C'est la saison haute à l'hôtel Armadale de Whitefield. A peine nos précédents clients sont-ils partis que nous recevons nos nouveaux visiteurs.

Samedi 24 Octobre - Rajasthan (épilogue)

Dernier acte de notre voyage dans le Rajasthan avec une sélection de 80 photos (je m'étais promis de me limiter à 40 mais c'est trop dur...).

Vendredi 23 octobre- Mon Rajasthan!

Cette fois c'est moi qui parle du Rajasthan, histoire d'avoir un autre point de vue!

Je peux vous affirmer que le Rajasthan est une région magnifique. Les paysages plus secs, l'architecture très travaillée, les cultures, les couleurs beaucoup plus soutenues que dans le sud de l'Inde. En traversant certains villages on comprend pourquoi Bangalore est appelée "ville moderne". En effet le manque d'infrastructure, la pauvreté et les femmes qui portent encore l'eau dans des jarres en terre nous donnent l'impression d'avoir fait un pas de 50 ans en arrière. Mais quel pas! Chaque recoin de cette région nous surprend, surtout là où on s'y attend le moins.

Le Rajasthan est très marqué par le tourisme, peut-être le seul point noir de notre voyage. Mais en même temps c'est le nerf de la guerre. Nous sommes là pour voir et les indiens sont là pour en profiter. Il n'y a pas de raison que l'un gagne et l'autre perde.

Et puis il y a le Taj Mahal ! Et ça c'est magique !
En me retrouvant devant c'était comme devant une toile d'impressionniste. Vous savez celles que l'on voit à Orsay, ou à l'Orangerie. Ces toiles que l'on a vues partout, sur la boite à sucre de notre grand mère, en magnet sur le frigo, ou encore en reproduction sur les murs de la salle d'attente chez le docteur. Une fois devant la vraie au musée, on a cette impression qu'on la connait par cœur, qu'elle fait partie de nous. Et bien le Taj Mahal c'est pareil ! On l'a vu des centaines de fois en photo partout. Et un beau jour, il n'y a plus de doute, il est là, le vrai, le seul et l'unique. Au moment de le toucher il y a comme un sentiment d'irréel: qui m'aurait dit il y a deux ans que je serai là, lui qui me semblait si loin ?
Nous sommes venus en Inde pour plein de raisons: les voyages, le changement de culture, "l'expérience" comme nous disent beaucoup de gens. Mais moi je suis aussi venue pour une chose: faire une photo devant le Taj-Mahal, cette photo qui n'est désormais plus un rêve et que je pourrai moi aussi mettre dans ma montée d'escalier. Mais à la différence de toutes les autres, il y a nous 5 dessus, et c'est ça qui change tout.

Jeudi 22 Octobre - Visages du Rajasthan

Au cours de notre voyage dans le Rajasthan, nous avons bien évidemment croisé des quantités de gens: des écoliers, des marchands, des lavandières, des prêtres, des enfants et des vieillards, tous des visages hauts en couleur qui font le charme de cette région de l'Inde. C'est ce que je voudrais vous faire découvrir dans ce nouveau montage, en espérant que cela vous donnera envie d'aller à leur rencontre.


Lundi 19 Octobre - Home, sweet home

Nous voici de retour à Bangalore après 10 jours inoubliables dans le Rajasthan. Le temps de finir de trier les quelques 1200 photos prises pendant notre séjour et je publierai sur le blog un album avec mes clichés préférés.
En attendant, voici le tracé de notre périple:

Dimanche 18 Octobre - Udaipur

Notre périple s'achève à Udaipur. Cette "petite ville" de 2,6 millions d'habitants s'articule autour de plusieurs lacs dont le principal, le lac Pichola, accueille sur ses rives le palais du Maharadja et en son centre le célèbre Lake Palace Hotel que les amateurs de James Bond reconnaîtront (le film Octopussy y a été tourné).
Nous étions à Udaipur le week-end de Diwali, une des plus importantes fêtes du calendrier Hindou, l'équivalent de Noël en France. Pour l'occasion, les ruelles de la vieille ville s'étaient parées de mille couleurs et les habitants déambulaient joyeusement dans leurs plus beaux atours. Des files d'attentes vertigineuses aux abords des temples témoignaient également de la ferveur religieuse en ce jour particulier.

En fin de journée, nous avons profité des derniers rayons de soleil pour admirer le City Palace depuis le lac. Grandiose ! Je recommande aux futurs visiteurs d'attendre la dernière navette pour embarquer sur le lac. A partir de 17h, la lumière du couchant sur le palais rend le spectacle encore plus féérique.

Voici quelques photos de la journée:

Samedi 17 Octobre - De Jodhpur à Udaipur via Ranakpur

Grosse étape de voiture aujourd'hui puisque pas moins de 350km nous attendaient ce matin au départ d'Osian. A mi-chemin, nous avons fait une halte à Ranakpur pour visiter un des plus fameux sanctuaires  Jain du pays: le temple d'Adinath. 50 années de travaux furent nécessaires pour construire ce joyau d'architecture. En pénétrant à l'intérieur, on reste bouché bée devant la finesse des décors et la richesse des sculptures. 1444 piliers, tous finement ciselés, soutiennent cet ensemble de marbre blanc duquel se dégage une grande sérénité. Une splendeur !

Pour la petite histoire, les Jains sont les adeptes d'un courant religieux minoritaire en Inde (4 millions de fidèles) : le Jaïnisme. Les Jains sont non-violents, très tolérants et végétariens (car opposés à toute forme de violence envers des êtres vivants).


Demain, dernière étape de notre périple avec la visite d'Udaipur.

Vendredi 16 Octobre - Vous reprendrez bien un peu de désert ?




Ce vendredi, nous l'avons passé dans le désert, à Osian, petite bourgade située à 70km au nord de Jodhpur. Au programme: farniente. En fin de journée, du haut de nos dromadaires, nous avons contemplé un magnifique coucher de soleil sur les dunes. Tout le monde sauf peut-être bébé Gustin qui s'est endormi dans les bras de Bérangère, bercé par la démarche nonchalante du dromadaire...


Jeudi 15 Octobre - Jodhpur

Notre hôtel étant situé en plein coeur de la vieille ville, c'est à pied que nous avons déambulé aujourd'hui dans les ruelles de la ville bleue. Pour ceux qui projettent un voyage dans le coin, nous étions au Pal Haveli, une ancienne bâtisse du 18ème siècle reconvertie en hôtel. Il est idéalement situé entre la Clock Tower et le Fort. Les chambres qui se trouvent dans le bâtiment central sont spacieuses et élégamment décorées.

La balade à pied dans les ruelles situées au pied du fort est une expérience unique. Loin du tumulte du quartier de la grande horloge, nous avons arpenté des endroits hyper calmes car peu fréquentés par les véhicules motorisés de tous poils. Cela nous a permis d'aller à la rencontre des gens qui y habitent. Peu habitués à voir des touristes, ils sont généralement très curieux de savoir ce que vous faites dans le coin et surtout très fiers de vous montrer leur gagne-pain. C'est ainsi que nous avons rencontré un imprimeur de sac plastiques, un couturier avec sa vieille machine à pédale, un fabriquant de bonbon à la mangue mais aussi des particuliers tout heureux de nous faire visiter leur habitat.

La journée s'est conclue sur la visite du fort. Une vraie demeure de Maharadja comme on peut se l'imaginer. La balade sur les remparts offre un panorama extraordinaire sur la ville qui s'étend à ses pieds. Toutes les nuances de bleu se côtoient en fonction de l'orientation des rayons du soleil.

Demain, direction le désert à 70km au Nord de Jodhpur.

Mercredi 14 Octobre - De Jaipur à Jodhpur

Journée consacrée au transfert de la troupe de Jaipur à Jodhpur. 7h30mn de route pour parcourir les 350km séparant les 2 villes. En chemin, nous avons fait une petite halte à Pushkar, histoire de nous dégourdir un peu les jambes.

La promenade dans les rues de Pushkar est des plus agréables. D'abord, les sollicitations des vendeurs des rues sont moins insistantes que dans les grandes métropoles. Ensuite, la circulation est très réduite dans le centre ville, ce qui permet de se balader dans le calme. Enfin quand je dis calme… on est en Inde quand même! Voici quelques instantanés de vie à Pushkar.



Mardi 13 Octobre - Jaipur

Après Agra, direction Jaipur, notre première véritable incursion dans le Rajasthan. J'en profite pour préciser qu'Agra est dans l'Uttar Pradesh et que c'est par abus de langage que l'on considère cette ville dans le Rajasthan.

Surnommée la ville rose, Jaipur possède quelques monuments remarquables comme le palais des vents (photo en bas à gauche), l'observatoire ou encore le City Palace. C'est dans ce dernier qu'habite toujours le Maharadja.

Le véritable intérêt de Jaipur est à mon avis le fort d'Amber, situé à une dizaine de km au nord de la ville. La montée vers le fort se fait à dos d'éléphant. Elle permet de découvrir un panorama splendide et d'admirer la muraille qui protégeait la ville il y a quelques siècles. Ce fort est l'ancienne demeure des Maharadjas, avant que Jaipur soit préférée à Amber comme capitale du Rajasthan. C'est le 2ème site le plus visité d'Inde après le Taj Mahal.

Pour ceux qui ont oublié leurs cours de géographie, voici le tracé de notre itinéraire. Demain, départ pour Jodhpur, avec un arrêt à Pushkar, une des villes saintes de l'Hindouisme très connue pour ses ghats et pour sa foire au chameau (une des plus grandes d'Inde qui se déroule en Novembre).

Lundi 12 Octobre - Taj Mahal, encore...


Le jour se lève sur le Taj Mahal. Nous profitons de ces rayons de soleil matinaux pour souhaiter la bienvenue à notre petit neveu Tristan qui fête aujourd'hui sa première semaine. Son tonton, sa tata et ses cousins et cousine l'embrassent tous bien fort.


Dimanche 11 Octobre - Taj Mahaaaaaaaal !

Pas le temps d'écrire un long article mais de toute façon nous sommes sûrs que c'est plutôt une photo que vous attendez, alors la voici !!


PS: la photo en bas, au milieu, c'est la vue que nous avons de notre chambre d'hôtel. Pas mal, non ?

Samedi 10 Octobre - De Delhi à Agra

La première journée de notre périple dans le Rajasthan fut plutôt mouvementée. D'abord dans les airs puisque notre avion a fait des ronds dans l'air pendant 1/2h au-dessus de Delhi avant d'avoir l'autorisation de se poser. Ensuite sur la terre ferme car en plus de rouler sur des routes défoncées, nous avons crevé à mi-chemin entre Delhi et Agra. En y réfléchissant bien, ceci explique peut-être cela… Pour couronner le tout, notre chauffeur s'est bousillé le pouce en sortant la roue de secours et nous avons dû nous improviser infirmiers sur le bord de la route. Bref, aujourd'hui nous avons eu le temps de découvrir l'Inde profonde avec ses villages surpeuplés et miséreux, ses petits métiers de bord de route et toujours cette impressionnante effervescence humaine.

La circulation dans cette partie de l'Inde est aussi démente qu'à Bangalore, sinon pire. Il nous aura fallu seulement 6h pour parcourir les 220km du jour. Nous appréhendons les journées à 350km…

Demain, lever aux aurores pour la visite du Taj Mahal. Les appareils photos vont chauffer à blanc et ce ne sera pas uniquement en raison de la chaleur pesante que nous annonce la météo pour la semaine (entre 35 et 40°).

Notre périple s'est ouvert sur une journée particulièrement pimentée mais nous sommes certainement loin d'être au bout de nos surprises !!! A suivre...

Samedi 10 Octobre - Départ pour le Rajasthan

Ca y est, c'est le jour du départ pour le Rajasthan ! Suivez-nous sur le blog pendant notre périple. J'essaierai de donner des nouvelles et de poster quelques photos. A bientôt.

Samedi 3 Octobre - Balade dans Whitefield

Quelques photos prises ce matin lors d'une petite promenade dans les villages autour de Whitefield.



Vendredi 2 Octobre - Les Visiteurs 2

Voilà, nos nouveaux visiteurs sont arrivés, pour 3 semaines de dépaysement en Inde.

Jeudi 1 Octobre - Où manger à Bangalore (épisode 3) ?

Poursuite de notre découverte culinaire de Bangalore avec 4 nouvelles adresses:

- C'est la vie: le restaurant de spécialités françaises situé dans l'hôtel "Le 7" sur l'Outer Ring Road. L'ensemble est géré par 3 français sympathiques. La nourriture est simple mais de qualité, le cadre vous rappellera votre chère terre natale. A noter également qu'ils font un brunch le dimanche midi sur la terrasse sur le toit de l'hôtel.

- L'Incanto: un restaurant italien très chic dans le non moins chic hôtel Zuri situé à environs 1km de l'ITPL à Whitefield donc. La déco est un poil kitsch mais sans en faire trop. La cuisine méditerranéenne est raffinée. A conseiller pour un repas entre amis.

- Ristorante Italiano: notre coup de coeur pour ce petit restaurant italien situé sur l'Outer Ring Road, au niveau de Maratahalli Bridge, tenu par un chef italien. On apprécie les plateaux de produits méditerranéens en entrée (fromage, charcuteries, légumes frits) et aussi les "vraies" pizzas.

- World Cuisine Network: sur 80 Feet Road, un restaurant sur 4 étages avec une spécialité différente à chaque niveau. Nous aimons particulièrement le libanais du dernier étage, sur le toit. Bon choix de chichas pour terminer la soirée ;-)

Mercredi 30 Septembre- Souris ou lézard ?

Cette fois c'est sûr, notre Antonin est bel et bien devenu un grand garçon. En effet, il a perdu sa première dent de lait aujourd'hui! En mangeant une orange il a cru avoir un petit pépin dans la bouche et c'est Amandine qui a reconnu la dent.


Comme tous les enfants il a déposé sa dent sous son oreiller ce soir espérant trouver un petit quelque chose demain matin. Mais nous ne savons pas trop si en Inde ce sont des souris ou des lézards qui passent, et nous ne savons pas encore s'il trouvera des roupies ou des euros. La seule chose qui est sûre c'est qu'il est tout content et très fier de lui.

Dimanche 27 Septembre - Singapore Flyer

Petite séquence souvenir de notre week-end à Singapour: un tour avec nous dans la grande roue qui surplombe la baie.

Jeudi 24 Septembre - Et pas de casque en plus !!!


Voila c'est fait, j'ai eu mon premier accident de voiture. Enfin j'ai eu, disons plutôt Ameen car c'est un peu lui qui conduit. Une moto nous a coupé la route, a cogné le devant de la voiture, elle a rebondi sur un 4X4 et a fini sa course sur le sol. Le jeune homme qui conduisait n'avait même pas de casque mais il s'en tire sans la moindre égratignure.
Au moment du choc j'ai fermé les yeux et me suis bouché les oreilles. En les rouvrant, j'ai vu le conducteur se relever et le 4X4 prendre la fuite devant le policier présent au carrefour pour faire la circulation. Nous nous sommes donc arrêtés et là Ameen et le conducteur de la moto ont commencé à "se chauffer un peu". Il était temps pour moi, pauvre femme blanche, de sortir de ma voiture pour calmer le jeu. Après 2 ou 3 explications à mon chauffard du genre: "La voiture c'est la mienne donc c'est à moi que tu parles et pas au conducteurs de rickshaw de passage" ou encore "c'est pas parce que je suis une femme qu'on fait comme si je n'existais pas" nous avons fini par nous entendre.
Après un coup de fil à Thibaud à qui on a fortement déconseillé d'aller au commisariat, je tente une négociation pour soutirer un peu d'argent au motard. En vain, il me fera même le coup du "ma moto est plus abimée que ta voiture alors c'est à toi de me donner de l'argent". Et oui on aura tout vu !
Je décide donc de quitter l'endroit et de laisser tout ce petit monde discuter. L'assurance prendra en charge les réparations...

La conclusion de tout ça, c'est qu'un accident peut vite engendrer un attroupement et devenir délicat à gérer. Et quand je vois qu'en plus, mon policier au milieu de la rue, ne parlant pas un mot d'anglais, n'a même pas mis une prune au motard pour conduite sans casque, je me dis qu'il est inutile de chercher à comprendre quoi que ce soit au code de la route indien...

Lundi 21 Septembre - Singapour Day 2

Ce lundi est consacré à la visite du Zoo de Singapour. L'affluence est à son maximum lorsque nous arrivons sur place. En fait nous apprenons que c'est un jour férié ici aussi donc toutes les familles sont de sortie. Symbole de la discipline qui règne dans le pays, la file d'attente de plusieurs dizaines de mètres est avalée en moins de 10mn.

Nous avons passé 4h à déambuler dans le zoo et il faut bien reconnaître que tout est fait pour permettre de découvrir les animaux dans les meilleures conditions possibles. On ressent une certaine proximité liée probablement  au fait que contrairement à d'autres zoos il n'y a pas de grillage entre l'animal et le visiteur.

Bref, un endroit à ne pas manquer, que vous ayez des enfants ou non...

Voici quelques photos:

Dimanche 20 Septembre - Singapour Day 1

Inutile de s'étendre trop longtemps sur la journée de Samedi. Notre vol est parti avec 11h de retard, nous sommes arrivés en fin d'après-midi à Singapour. A part un double whooper pris au Burger King en face de l'hôtel, rien à signaler ;-) Enfin si, juste un truc, un conseil à l'attention de ceux qui projettent de passer un week-end à Singapour: si vous arrivez au budget terminal (donc a priori si vous voyagez en low cost), ne perdez pas une seconde lorsque l'avion se pose, foncez aux douanes pour être les premiers dans la queue. Le contrôle des visas dure une éternité. On y a passé une 1/2h et encore on a eu la chance qu'un guichet se soit ouvert à côté de nous...

C'est vraiment ce dimanche que nous avons commencé la découverte de la ville. Devinette : "Quelle est la première question que des expatrié à Bangalore se posent lorsqu'ils découvrent Singapour ?". Réponse : "Quand est-ce qu'on déménage ici ?". C'est vrai que ça fait envie... Les gens soit incroyablement disciplinés, la circulation est fluide, les rues sont propres, des malls partout, la rivière et la mer, que demander de plus ? Ben, on voudrait qu'il fasse chaud mais pas trop. Entre 25 et 30 toute l'année ça vous irait ? Pfff......

Nous avons beaucoup marché aujourd'hui. Mention spéciale pour les enfants qui n'ont pas été trop pénibles. Il faut dire qu'avec la poussette pour Augustin ça aide...

Nous avons descendu Bencoolen Street jusqu'à National Museum, remonté Orchad Street, visité Plaza Singapura (un mall). Ensuite nous avons traversé Fort Canning Park et mis le cap sur Clarke Quay. Là, nous avons pris un sampang et remonté la rivière jusqu'à la Marina Bay. De retour à Clarke Quay, nous avons marché le long de la rivière Singapour jusqu'à l'hôtel Fullerton (un palace situé à l'embouchure de la rivière). Nous sommes repassé sur l'autre rive, avons traversé la Marina Promenade et fini notre périple dans la grande roue de Singapour, le Singapor Flyer, dans laquelle nous avons profité d'en haut du spectacle de la ville.

A une semaine du Grand Prix de F1, la plupart des installations étaient déjà prêtes. Nous avons pu emprunter à pied certaines portions du circuit et nous avons aperçu la ligne de départ dans la grande roue. Antonin était aux anges !

Voici un montage de cette journée:

Demain, direction le Zoo de Singapour, un des plus beaux au monde parait-il. Et peut-être une réponse à la question: Thibaud va-t'il enfin trouver le 100mm macro qui manque tant à son K10 ?

Vendredi 18 Septembre - Départ pour Singapour

Un message rapide pour vous dire que nous nous envolons ce soir pour Singapour. Rendez-vous dans 3 jours.

EDIT le 19 Septembre à 9h00: Vol de 23h retardé à 9h45 (normalement...). Une journée de perdue à Singapour. Vive les low costs !

Jeudi 17 Septembre - Tailleur de cocotier

Dans la série "Métiers d'ailleurs", voici aujourd'hui le "Tailleur de cocotier".
Le cocotier étant ici aussi répandu que le platane dans le sud de la France, il est très fréquent d'en avoir un près de sa maison; ce qui est notre cas... Plusieurs noix de coco sont déjà tombées sur la toiture emportant au passage quelques tuiles qu'il a fallu remplacer.
Pour 30 roupies (environs 40cts d'euros), le tailleur de cocotier vous débarrasse des noix de coco menaçantes. Le voici à l'oeuvre.

Mardi 15 Septembre - Où manger à Bangalore (épisode 2) ?

On continue notre visite des restaurants de Bangalore avec 4 nouvelles adresses:

- Le Caperberry: Le rendez-vous des branchés à 2 pas de MG road ! L'attraction centrale réside dans leurs spécialités à base d'azote liquide: cocktails et desserts comme notamment les crèmes qui une fois plongées dans l'azote liquide se transforment en meringues gelées. A côté de ça, le resto sert des plats continentaux plutôt réussis: magrets de canards, paella ou rôti de boeuf. En entrée, sautez sur les beignets crevettes.

- Le Toscano. Ou plutot Les Toscanos car il y en a 2 sur Bangalore : 1 à UB City, 1 autre dans le nouveau Forum Mall de Whitefield. Tenus par un chef français, ces restaurants proposent une cuisine méditerranéenne de qualité avec une carte de vins plutôt fournie. Il est d'ailleurs possible de venir déguster un verre de fin français au comptoir. On se croirait presque chez nous !

- L'Herbs & Spices: Sur Whitefield Road, une ancienne demeure transformée en restaurant. L'endroit idéal pour déjeuner en famille. La carte mélange des spécialités indiennes avec des plats plus occidentaux.

- The Only Place : LE restaurant de viande Bangalore. Vous aimez la viande de boeuf ? Nous aussi... Foncez un midi dans ce restaurant situé sur Museum Road (à proximité de MG Road). Des plats succulents et copieux pour une bouchée de pain. Une de nos adresses préférées.

Lundi 14 Septembre - Vu à Russel Market

La question du jour est: de quel animal s'agit-il ?
a- Le résultat du croisement entre un âne et un lapin
b- Un cocker géant
c- Une chèvre
d- Je ne sais pas

Un panier garni à celui qui trouve la bonne réponse.

Dimanche 13 Septembre - Ca fait partie du jeu...

C'est aujourd'hui que notre ami Alex prend définitivement le chemin du retour. 2 ans de vie en Inde qui prennent fin pour lui et l'on se dit alors que notre tour viendra également et certainement plus vite qu'on ne le pense.
Retour également pour Nello qui s'est lui aussi envolé définitivement pour Paris ce week-end. Après 3 soirées d'adieux, ce Charles Aznavour des expatriés aura fini par quitter la scène à son tour.
Les amis, ceux qui restent vous souhaitent une bonne impatriation et du succès dans vos nouvelles fonctions en France.
A bientôt.
PS: Alex, ne t'inquiète pas, on va prendre bien soin de Jean-Marc. Après tout, il fait presque partie de la famille maintenant... :-))

Lundi 7 septembre - Nos restos à Bangalore (première partie)

Cela fait maintenant un peu plus d'un an que nous avons posé nos valises à Bangalore. Comme l'ont fait pour nous nos "glorieux prédécesseurs", nous voulons aussi que ce blog puisse aider ceux qui viennent de s'installer ou qui projettent de le faire. Progressivement, nous allons donc l'enrichir avec nos trucs et astuces, nos bons plans et nos bonnes adresses. Aujourd'hui: nos restaurants préférés (première partie):

- Nous commencerons par l'Olive Beach car c'est notre dernière sortie en date. Situé dans une petite rue calme à proximité de Richmond Road, l'Olive Beach sert une cuisine méditerranéenne raffinée dans une ambiance branchée.

- Le Shiro: le restaurant japonais d'UB City. Le cadre est digne d'une production hollywoodienne, les teppaniyakis sont excellents et les cuistots manient le couteau avec une rare dextérité.

- Le Sunny's: il est situé juste à côté d'UB City. Allez prendre un cocktail au bar du premier étage avant de descendre prendre votre repas au rez-de-chaussée. Nourriture continentale au menu avec notamment un carré d'agneau inoubliable !

- Le Terracotta : au premier étage du Taj Vivanta à Whitefield. Mon resto indien préféré. Nourriture très raffinée et, chose rare, pas trop épicée, ce qui permet de vraiment apprécier les plats.

Voilà pour aujourd'hui. La suite prochainement...

Samedi 5 septembre - Célébration d'Onam à Armadale

Mercredi 2 septembre - Thiru Onam

La question du jour, qui sera celle des 6 semaines à venir est : mais pour quelle raison sommes-nous en congé aujourd'hui ? La réponse est : Thiru Onam, le festival des moissons du Kérala.
Voici l'illustration que nous avons reçue au bureau pour expliquer le festival. Pour nous, la partie visible se limite à quelques créations artistiques à base de pétales de fleurs (j'ai eu un très bel exemplaire au bureau la semaine dernière) et à un déjeuner traditionnel au club house avec tout le campound organisé ce samedi par nos voisins originaires du Kérala.

Dimanche 30 août - A découvrir ou redécouvrir

Une fois n'est pas coutume, ce n'est pas de notre vie en Inde que je vais vous parler aujourd'hui. Certains des habitués de ce blog étant également amateurs de photo, c'est le travail d'un autre artiste que je voudrais vous faire découvrir.
Cet artiste a 2 passions: la photo et la peinture. Et un passe-temps: le diaporama. Ceux qui aiment la macro photographie seront intéressés de visionner le diaporama ci-contre (attention, le fichier ne peut être lu que sous Windows).

Son nom est... Bernard Scarpa. A ceux qui s'imagineraient qu'il y aurait un lien de parenté avec moi: vous avez raison! Il s'agit de mon père. Son site est accessible en cliquant ce lien. Vous le retrouverez de manière permanente de la colonne de gauche du blog.

Jeudi 27 août - Happy Onam


Avec quelques jours d'avance, la communauté Kéralaise du bureau a célébré aujourd'hui Onam, le festival des moissons du sud de l'Inde.
Happy Onam !!

Dimanche 23 août - Ganesh Chathurti

Comme chaque année à pareille époque, les rues de Whitefield se parent de milliers de statues multicolores. Pour célébrer Ganesh, chaque foyer se doit de posséder une statuette à son effigie et surtout se doit de l'honorer. Des poojas sont organisées un peu partout (notamment dans notre campound ce dimanche). Les statues finissent ensuite leur carrière dans l'eau (voir article de l'année dernière ici).
Toutes ces couleurs exubérantes font le charme de l'Inde et de ses festivals. Nous ne pouvions pas ne pas vous en faire profiter un peu.
Edit le 26 août : Pour répondre à la question de Sandra au sujet de la date du festival, j'ai fait quelques rapides recherches sur Internet. Et comme Wikipédia est mon ami, voici ce que j'ai pu trouver: Ganesh Chaturti est célébré au 4ème jour de la lune ascendante du mois de Bhaadrapada (calendrier Hindou). Du coup, le festival tombe chaque année quelque part dans la période du 20 août au 15 septembre. Voilà !

Samedi 22 Août - Au revoir Doudou...

Le plus fidèle compagnon d'Antonin, offert à sa naissance par sa marraine Patricia, a été ce matin officiellement relevé de ses fonctions. Celui qui fut de toutes les occasions, celui que nous avons passé des heures à chercher, celui qui a tourné mille fois dans la machine à laver, celui-là - ou devrais-je dire ces deux-là - a décidé de faire valoir ses droits à une retraite amplement méritée. Il coule désormais des jours heureux en compagnie de son ami dans la boîte à souvenirs.
Adieu Doudou, nous ne t'oublierons pas.

Vendredi 21 août- Cooking class


Mon amie finlandaise connaissant mon goût pour la cuisine m'a proposé de venir avec elle à un cours de cuisine indienne.
Nous sommes donc parties chez une indienne qui a beaucoup vécu à l'étranger et qui connait un peu ce que nous sommes capables de supporter.
Au programme du jour:
-En entrée, Vegetable Pakora with Coriander chutney, soit: beignets de légumes et son chutney à la coriandre. Très bon, facile à faire, avec ou sans chili.
-En plat principal, Aloo palya and Easy mutton fry with Poori, soit: purée de pomme de terre avec légumes, mouton fris servi avec des galettes. Ici sympa mais galettes plus pommes de terre plus légumes secs dans la purée, je vous le dis, ça tient au corps.
-En dessert Semolina Kesari, soit: semoule aux fruits secs. Là pas de commentaire, avec une petite cuillère j'ai eu ma dose.
La cuisine indienne est très longue à préparer. Ici il n'y a rien de "ready to eat". Il faut tout faire soi même. C'est pour ça qu'en fait peu de femmes cuisinent. Les indiens vivant généralement tous ensemble sous le même toit avec parents, enfants et grands-parents, ce sont souvent ces derniers qui, ne travaillant plus, passent la journée à préparer à manger pour tout le reste de la famille.
Ils utilisent beaucoup d'épices, notamment le cumin, la coriandre, la noix de coco, la moutarde et le ghee (sorte de beurre fondu que l'on retrouve partout, mais alors vraiment partout) et surtout le chili (pour ce dernier vous n'imaginez même pas!!!!!!)
En quelques lignes je pourrais vous dire que le cuisine indienne est très très grasse. Preuve en est que les beignets étaient frits ainsi que le mouton, les galettes, les condiments (comme les fruits secs, les graines, les feuilles aromatiques) et que mon dessert n'était ni plus ni moins que de la semoule avec de l'huile, de l'eau et du sucre.
Elle est aussi extrêmement piquante. Un indien vous dira toujours que le plat est peu voire pas épicé. Pour autant vous serez incapable de le manger. Ici le "spicy" ne fait pas la différence entre l'épicé (comme le cumin, la coriandre, le clou de girofle) et le piquant (avec le Chili vert et rouge et le poivre). C'est vrai que tout n'est pas épicé mais tout est piquant, y compris l'ananas que vous achèterez pelé sur le bord de la route et sur lequel le vendeur aura mis du chili.
Il parait qu'avec le temps on s'habitue. Ben pas moi!!!! Les yeux me piquent toujours et je suis obligée de boire 3 litres d'eau. C'est dommage quand même car quand vous voyez un plat arriver sur la table cela vous donne toujours très envie, toutes ces herbes, l'odeur et les couleurs c'est très tentant.
En conclusion, la cuisine indienne est très sympa quand elle n'est pas trop piquante et surtout quand vous n'en abusez pas trop. En général les expats rentrent d'Inde avec quelques kilos en trop...

Jeudi 20 Août - Prochaines destinations

Ca y est, j'ai terminé les réservations pour le voyage au Rajasthan que nous effectuerons en Octobre en compagnie de 2 invités mystère : B et M-J. Au programme: Delhi, Agra (Taj Mahal), Jaipur, Pushkar, Jodphur, Osian, Ranakpur et Udaipur. 10 jours, 9 nuits dont 1 dans le désert. Voici le trajet que nous effectuerons en mini-bus (et oui 7 personnes quand même!):


Octobre étant encore loin, nous avons également au programme un petit week-end de 3 jours à Singapour. Pourquoi se priver quand le prix du billet d'avion équivaut à un billet A/R Paris-Marseilles en TGV ?

Mardi 18 Août - Un an à Bangalore


Le 27 Juillet dernier, cela faisait exactement 1 an que nous étions à Bangalore. Qu'avons-nous vécu pendant 1 an ? quelles ont été nos découvertes ? C'est ce que nous vous proposons de découvrir à travers cette mosaïque réalisée avec 1600 photos parmi les quelques 6000 prises depuis notre soirée d'adieu à Carrières. Imaginez la patience qu'il m'a fallu pour fabriquer cette mosaique à la main ! Je blague bien sûr...
En observant cette photo de près, ce sont toutes nos aventures que vous pourrez revivre. Au programme: Séjour dans le Kerala, à Pondicherry, Mahaballipuran, Goa, Hampi, Belur, Shravanabelagola, Kabini, etc... Sans oublier le Laos, Dubai, le Cambodge, Kuala Lumpur,...
Cette année, c'est le sud de l'Inde que nous avons visité. L'année qui vient sera consacrée au Nord avec pour commencer un voyage dans le Rajasthan au mois d'Octobre. Mais ça, j'aurai l'occasion d'en reparler plus tard...
Il est conseillé d'ouvrir la photo avec un visualiseur de photo pour pouvoir zoomer sur les vignettes. Attention, l'image fait 27Mo tout de même. Comptez quelques secondes de chargement...

Dimanche 16 août - Vernissage

Après des semaines d'attente, j'ai enfin trouvé quelques minutes pour pendre les agrandissements de mes photos du Laos que Bérangère m'avait offerts pour la fête des pères.
Pour l'instant l'expo se résume à 3 photos... Nul doute que ce nombre est appelé à évoluer...



 

Print this PageImprimer